Métaux Précieux : « Il existe toujours un déficit de l’offre »

En dépit des dégagements massifs intervenus récemment sur les matières premières, Lauren Romeo, gestionnaire principale du fonds Legg Mason Royce Smaller Companies Fund, reste optimiste à l’égard des perspectives à long terme des métaux précieux…

Selon Lauren Romeo, gérant du fonds Legg Mason Royce Smaller Companies Fund, il existe toujours un déficit au niveau de l’offre. Les économies émergentes, devenues le moteur de la croissance mondiale, font preuve d’un appétit insatiable pour les matières premières…

Après avoir récemment dépassé le seuil des 1 500 dollars l’once et atteint un plus haut sur 31 ans respectivement, le cours de l’or et celui de l’argent ont reflué dans le sillage de la correction des prix pétroliers, conséquence directe des statistiques économiques médiocres publiées aux Etats-Unis et en Allemagne. Cette volatilité devrait se poursuivre.

Lauren Romeo, qui gère le fonds Legg Mason Royce Smaller Companies Fund, un fonds domicilié à Dublin dont l’encours de gestion atteint 498,33 millions de dollars, détient des métaux précieux depuis longtemps et reste une ardente avocate de la classe d’actifs.

Pour lire la suite : next-finance.net

Cours du jour

Historique des cours