C’est un miracle : avec son QE2, Ben Bernanke multiplie les dollars comme des petits pains

La place de Wall Street est fière d’afficher une série de records annuels sur les trois principaux indices à 24 heures de la première conférence de presse de Ben Bernanke. Soit personne ne doute qu’il dira tout ce que les investisseurs ont envie d’entendre, soit nous avons assisté ce mardi à une fuite en avant savamment orchestrée. Cette dernière serait destinée à déclencher des stops achat que les programmes de trading s’empresseront de valider avec l’espoir que les indices américains pourraient renouer avec leurs zéniths de l’automne 2007. La suite ici ->