HSRPME: Le nouveau concurrent chinois du COMEX

Voilà qu’en plus de la baisse continuelle de ses stocks d’argent, le COMEX doit dorénavant faire face à la concurrence chinoise, avec la création d’une nouvelle bourse qui propose, depuis le 28 juin, les cotations spot et à terme sur les métaux précieux aux investisseurs chinois et étrangers.

Voici venu le Hunan South Rare and Precious Metal Exchange, ou HSRPME.

Il est intéressant de remarquer que cette bourse s’est installée à Hunan, dans le compté de Yongxing, réputé pour sa production d’argent, dont celle-ci a assuré 1/4 de la production chinoise avec 2050 tonnes en 2010.

Le PDG de cette structure, M. Cao Minghui, évoque un objectif financier de 155 milliards de dollars par an d’ici à 2015, de quoi mettre un joli coup de fouet au COMEX, d’autant que ses fondateurs veulent en faire une référence mondiale de cotation pour l’argent. De plus, la bourse construira une trentaine de plates-formes d’échange réparties dans l’ensemble du pays, de quoi s’implanter durablement.

Nous pouvons espérer que cette cité argentifère, aussi appelée Silver City, fera pression sur le HSRPME à la moindre trace de manipulation du cours de l’argent, contrairement à ce que l’on peut voir au COMEX.

En poussant le raisonnement plus loin, nous pouvons même nous demander si cette nouvelle structure n’a pas directement vocation à remplacer le COMEX, une fois que ses stocks d’argent seront tomber à zéro.

En tous les cas, l’arrivée de ce nouveau venu est une très bonne nouvelle pour tous les amateurs d’un marché libre de l’argent.

Source: NASDAQ