Pierre Jovanovic et Olivier Delamarche : « On va dans le mur en chantant, les yeux bandés »

olivier delamarche et pierre jovanovic

Olivier Delamarche était l’invité de la radio Ici et Maintenant, accueilli par un Pierre Jovanovic barbu, une fois n’est pas coutume, pour la revue de presse du 12 octobre 2011. Revue de presse durant laquelle auront notamment été abordés les thèmes de la Grèce, la chute de Dexia, du FESF, des élites incompétentes et de la crise en générale.

Voici une retranscription des meilleurs moments de cette longue et intéressante émission :

« La planche à billet, l’impression d’argent par photocopieuse, est en fait le dernier acte d’un gouvernement désespéré quand toutes les autres mesures ont failli. […] Alors que vous, vous payez vraiment avec votre travail […] On touche du doigt l’immense escroquerie du système financier […] et c’est parfaitement légale. »

« C’est vraiment la fin du système papier. […] 2012 est l’année de tous les dangers […] à partir du moment ou les banques vont exploser les unes après les autres, c’est fini ! Ce sera la guerre civil. […] Il faut bien que les gens comprennent ce qui va se passer. A partir du moment ou vous n’avez plus accès aux distributeurs, c’est terminé. […]  Vous ne pouvez pas retirer de l’argent, mais en plus, vous ne pouvez pas payer. Vous ne pouvez pas faire le plein de votre bagnole. »

« Il est quand même beaucoup plus inquiétant de voir les soi-disant économistes, même des profs dans certaines grosses Facs ( ndlr: facultés ) […] des gérants, des hommes politiques et des ministres de l’économie nous dire des conneries à longueur de journée. » […] Ce qui me gêne plus, c’est de voir la tribu des gens, qui sont en plus conseiller de politiques haut-placés, comme Arthus, Touati, […] Mr. Jean-Pierre Petit […] Alain Minc […] on se demande s’ils ont un jour ouvert un livre d’économie. […] On se demande si c’est un cruel manque de bon sens […] C’est des gens de réseaux, c’est des politiques, ils ne connaissent absolument rien en économie. […] Ils ne sont pas à la hauteur de ce qui se passe. Il nous faudrait quelqu’un qui a des notions d’économie. […] C’est le mensonge permanent. On nous considère comme des crétins qu’il faut protéger, et donc il faut ne surtout rien dire sur ce qu’il se passe. »

« A propos du FESF […] c’est assez amusant de voir qu’en ce moment on tape sur les hedge-funds, mais qu’on va donner la possibilité d’utiliser l’effet de levier à un véhicule qui va nous mettre dans le mur un petit plus rapidement, car la dette va être tellement gigantesque que ça va nous coûter bonbon. […] C’est une mise en esclavage. »

« On annonce qu’on va monétiser à mort. […] C’est-à-dire qu’on va faire passer les QE de monsieur Bernanke pour des apéritifs. […] Bernanke a annoncé le QE3 et monsieur Trichet se laisse aller à la même dérive. […] Quand monsieur Trichet rachète à tour de bras des obligations grecs, des obligations italiennes, des obligations espagnols, je ne sais pas si c’est du QE, mais ça y ressemble beaucoup ! […] Il n’a pas les sous pour le faire, donc forcément, il faut bien faire marcher la planche à billet. […] On est dans une impasse totale […] techniquement, ils vont essayer comme d’habitude d’acheter un peu de temps […] Ils vont essayer de tenir, très probablement en imprimant des billets à tour de bras. […] Le mal est fait. […] La messe est dite et c’est pas en rajoutant de la dette à la dette que vous vous en sortirez […] vous irez dans le mur, d’une manière ou d’une autre. »

« Il faut qu’on efface 60% de la dette grecque, et qu’elle sorte de l’Euro. […] Aujourd’hui on a laissé pourrir une situation qui au départ était maitrisable, et qui maintenant ne l’est plus […] quoi que vous fassiez, de toute façon vous ne reviendrez pas en arrière. […] Je ne vois pas très bien aujourd’hui quel intérêt vous avez à acheter des produits grecs, aucun […] et si vous avez à aller en Grèce passer vos vacances,  c’est l’euro, ça vous coûte aussi cher qu’ailleur et en plus vous vous tapez des grèves et des manifs, donc ça n’a aucun intérêt […] il faut la faire sortir de l’euro […] dévaluer sa monnaie. »

« Quand les distributeurs seront en panne, vous croyez que les Français resteront chez eux à regarder la télé ? […] Je pense que ça se finira en guerre civil. […] On ne peut pas sans arrêt taper sur la tête des gens, sans penser qu’à un moment, les gens vont se rebiffer. […] On a loupé le coche. On ne peut pas rejouer le match. On s’est dit qu’en mettant de l’argent ça repartirait bien, c’était de l’inconscience totale. Maintenant on va jusqu’au bout car si on s’arrête, on se casse la figure. »

« Ca fais deux ans qu’on chante. Ca fais deux ans qu’on continue dans la même voie. […] Regardez les Américains, ça fait deux ans qu’ils nous arrosent de dollars, ça fais deux ans que ça ne marche pas ! […] On est allé tellement loin, on s’est planté depuis tellement longtemps, qu’est ce que vous voulez qu’ils fassent. Ils attendent… ils attendent en croisant les doigts, en attendant peut-être un miracle. […] Il n’y pas de retour possible. »

« Tout le monde le sait, quand vous êtes à découvert sur votre compte, si vous n’avez pas de nouvelles rentrées, votre découvert ne va faire que croître. Si en meme temps vous perdez votre boulot, forcément, vous allez continuer de faire de la dette si vous consommez comme avant. »

« On est aujourd’hui dans un régime de croissance qui n’est plus le même qu’avant. Or vous avez 90% des gens qui cherchent à se raccrocher à l’ancien régime qu’ils connaissaient […] un régime qui connaissait des crises cycliques […] On a connu ça pendant des années. Les gens se raccrochent à ça en pensant que ça y est, on est dans le creux, on a fait notre récession […] que tout ça va se régler par l’opération du Saint-Esprit. Personne n’explique comment ça va se régler […] Ils partent du principe que ça va se régler parce que des gens se sont pencher sur la question […] qu’ils vont nous sortir de là. Ils n’ont pas compris que le régime à changé. »

« Vous ne pouvez plus aller sur les actions, vous ne pouvez aller plus aller sur les obligations souveraines, vous ne pouvez plus aller sur les obligations bancaires, vous ne pouvez plus aller sur le dollars, vous ne pouvez plus aller sur le yens, et vous ne pouvez plus aller sur l’euro. Il ne vous reste quand meme pas grand chose. […] Vous pouvez vous dire, aller on va acheter un peu de francs suisse […] mais vous avez le crétin qui dirige la Banque Nationale Suisse qui tout d’un coup pète un câble […] Vous avez la couronne norvégienne, vous avez l’or ( ndlr: ou son petit frère, l’argent ! ) […] Ca fais quand même pas grand chose […] Vous n’avez pas beaucoup le choix. »

« Ya pas de produits miracles […] Le médicament par lequel, malheureusement, nous devrons passer, sera une récession et ce sera une récession extrêmement dur […] Pourquoi ? Parce que pour la première fois, nous y serons tous ensemble. […] Les Japonais, les Chinois, qui ne sont pas mieux que nous, les pays émergents, l’Europe, les Etats-Unis […] on va tous y aller. […] C’est pour ça qu’il y a vraiment de quoi avoir un peu la trouille […] c’est très nouveau […] on a jamais eu ça […] on a toujours eu une région qui tirait parce qu’elle avait de la croissance, pendant que les autres étaient en récession, là c’est pas le cas […] bienvenue dans un monde nouveau […] on va bien s’amuser ! »

Sur cette note positive, je vous laisse découvrir la revue de presse en vidéo au complet grâce au lien suivant « Revue de Presse du 12 octobre 2011 avec Pierre Jovanovic et Olivier Delamarche » ou en cliquant sur l’image ci-dessous.

 

Olivier delamarche et Pierre jovanovic le 12 octobre 2011

10 commentaires

15/10/11

Faut quand même qu’il arrête Jovanovic. Bien qu’il ait raison sur certains points, il a tendance à dramatiser. S’il y a une baisse du cours il dit manipulation et s’il y a une hausse il dit normal.
Il fait surtout ca pour vendre ses livres et gagner de l’argent avec son site internet en redonnant les visiteurs à des sites d’achat d’or. Il se fait beaucoup d’argent et pas mal de gens suivent ses idées sans penser deux secondes à ce qu’il raconte.

15/10/11

Jovanovic est comme ça, il dramatise, mais il a juste un peu trop d’avance. Olivier Delamarche le rejoint…

Il y a un fait. Le marché de l’argent est manipulé. Actuellement, le cours devrait facilement se trouver au delà des 50$ / once, mais même si le cours s’était retrouvé à 70$, il chuterait en ce moment vers les 40$, pourquoi ? Car nous sommes dans la phase 3 ( la phase de « déflation réel » ) des 4 prévu par Mike Maloney depuis des années.

La croissance ralentie partout, la déflation guète, et la demande se contracte… donc il n’existe plus assez de monnaie papier pour payer ne serait-ce que l’intérêt de la dette, et la seule voie de sortie déjà appliquée est l’impression monétaire. ( Suisse, Angleterre, Amérique, Japon… ). Aussi, chaque fois que vous entendez « Prêt pour sauvetage », il s’agit à 85% d’impression monétaire.

Tout cet argent nouvellement créé va bientôt se retrouver dans l’économie réel ( il faut quelques mois ), et au rythme où vont les choses, nous sommes parti pour une belle inflation, la phase 4 de Mike Maloney ( « réel inflation » ou hyper-inflation ).

Durant la phase 1 « déflation fictive », entre 2007 et 2008, l’argent était passé de 23$ à 10$
Durant la phase 2 « inflation fictive », entre 2008 et 2011, l’argent était passé de 10$ à 49$
Durant la phase 3 « déflation réel », entre 2011 et 2012, l’argent sera passé de 49$ à 30$
Durant la phase 4 « inflation réel », entre 2012 et … l’argent sera passé de 30$ à …. ?

La manipulation permet de ne pas avoir un cours trop élevé avant l’arrivée de la phase 4 et personnellement, j’en suis ravi, je n’arrête pas de charger 😉

15/10/11

C’est vrai que Jovanovic… il faut le supporter… Il se donne tellement des airs de tout savoir que j’ai même pas envie de l’écouter…
Mais bon, il a certainement raison pour pas mal de choses… même s’il n’est pas le seul et que d’autres sont à mon sens plus supportables…

Pour les 4 phases, c’est très intéressant, mais beaucoup d’éléments présentent la dernière forte baisse de l’argent comme manipulée… donc cela ne devrait pas être la phase 3 « déflation réelle » puisqu’elle est « organisée »… ou alors j’ai encore une fois pas tout compris… de toute façon… il n’y a plus rien de très réel dans l’économie actuelle…

15/10/11

Oui, mais je pense que nous sommes dans les prémisses de la phase 3 ( déflation -> risque de crédit crunch -> impression monétaire à tous va ) avec en plus la manipulation énorme durant la phase 2 qui à multiplié l’effet de baisse.

Je suis impatient de voir cette 4ème phase 😉

15/10/11

Donc si la phase 3 ne fait que commencer, l’argent devrait encore baisser… j’espère…
Par contre, je ne suis pas pressé de voir la phase 4 arriver. premièrement parce que je n’ai pas assez de métal de coté pour y faire face. Mais surtout parce que cette phase sera certainement accompagnée de désordre civil majeur… et ça, c’est jamais bon ( sans compter la réorganisation bien musclée qui risque de sortir de se désordre mondial…)

15/10/11

Oui, il faudra quelques mois pour que l’impression monétaire mondiale fasse son effet pour entrer dans la phase 4.
Sinon je me réjoui évidemment de voir un cours de l’argent à trois chiffre, mais aussi du fait que les gens puissent enfin prendre conscience du monde dans lequel nous vivons pour enfin passer à la suite, c’est-à-dire à la phase de création et de « reconstruction » de l’après crise. Je n’ai pas envie de passer toute ma vie d’adulte à parler de la « crise » 🙂

15/10/11

3 Chiffres… j’en espère 4…
par contre, je suis bien moins optimiste pour l’après crise… si on regarde l’histoire, on s’apperçoit que des crises (quelles qu’elles soient) sortent généralement des despotes…
Quand aux « gens »… j’ai très peu de confiance. Les principes de plus en plus encrés de notre société sont la faignantise, le loisir et l’égoïsme… je ne sais pas trop ce qu’on peut recontruire sur cela…
Enfin… de toute façon… une crise mondiale et globale aura toujours des conséquences nefastes sur les plus faibles… donc tout me porte à croire qu’elle sera pour bientôt… et pourtant, j’aimerais tellement avoir tord…

15/10/11

Oui, en fait je préfère quand même dire 3 pour rester dans la moyenne, même si je penche plus pour 4 🙂

Pour les gens, il faut continuer d’alerter ceux qui peuvent l’être, et laisser en paix les personnes qui souhaitent continuer de chanter sur le Titanic… et ce jusqu’à la fin.

15/10/11

Bon enfin, quand on va sur son site et qu’on decouvre tout le fratras de livres sur les anges, ca fait un petit peu rigoler quand meme. A quand un bouquin sur Nostradamus ?

15/10/11

Effectivement ce côté peut gêner certain. Maintenant, il fait une revue de presse, c’est-à-dire qu’il reprend et compile simplement l’actualité internationale, donc que ce soit Jovanovic ou quelqu’un d’autre, cette actualité existe bel et bien, il ne l’invente pas.

Cours du jour

Historique des cours