Les banques font main basse sur l’or : attention, vous êtes encore en train de vous faire berner !

Drôle d’histoire que celle des lingots d’argent fictifs d’UBS.

La Banque suisse vient d’être attaquée aux Etats-Unis pour avoir facturé des frais de gardes fantaisistes. « Fantaisistes », pour ne pas dire malhonnêtes. Il semble qu’il n’y ait jamais eu de lingots.

Cette petite histoire doit nous enseigner une chose : les banques ne vous protègent pas en temps de crise.

23 ans de garde fictive
De mai 1984 à novembre 2007, UBS a facturé 25 dollars chaque mois à un trust américain pour la garde de lingots d’argent. Le trust vivait dans l’illusion de posséder 1 000 onces d’argent (une trentaine de kilos).

Les lingots en question n’ayant jamais existé, les frais de stockage semblent aujourd’hui relativement chers.

En novembre 2007, UBS a même décidé de doubler ses frais de garde. On ne soupçonne pas le coût de l’imagination dans le secteur bancaire… La suite ici ->

 

Cours du jour

Historique des cours